Traduction en turc

Le turc (Türkçe) est une langue officielle en Turquie et au nord de la Chypre. On retrouve également un grand nombre de turcophones au Kosovo, en Macédoine, en Roumanie, en Irak, en Grèce, en Allemagne, en Bulgarie et en Albanie. On estime à 77 millions le nombre de turcophones dans le monde. Le turc de référence est celui parlé dans la capitale de la Turquie, Istanbul. Il existe également un certain nombre de dialectes, souvent séparés en deux groupes principaux : de l’Ouest et de l’Est.

Le turc ottoman, la langue de l’Empire ottoman (1299 – 1922), est constitué d’un mélange de turc, persan et arabe. En 1928, après la fondation de la République de la Turquie, une loi a été passée remplaçant l’alphabet ottoman (basé sur l’arabe) par une version modifiée de l’alphabet latin. Cette réforme s’est surtout effectuée à l’initiative personnelle de Mustafa Kemal Atatürk, le fondateur de la République. Une commission linguistique a été mise en place afin d’élaborer un nouvel alphabet, et le gouvernement a mis beaucoup en place pour publiciser et apprendre la langue à la population. Le niveau d’alphabétisation du pays a grimpé de 20 à 90 % de la population. Le nouvel alphabet turc est composé de 29 lettres, dont 8 voyelles. Seules les lettres Q, W et X de l’alphabet latin ne sont pas employées.

La langue turque est régulée par l’Association de la langue turque (TDK), fondée en 1932. Cette association a lancé une réforme de la langue, peu de temps après la réforme de l’alphabet, et supprimé des emprunts arabes et persans. Ces emprunts ont été bannis de la presse, et des remplacements dérivés du turc ont été trouvés pour les remplacer. Ce changement est toujours flagrant dans le vocabulaire employé en fonction des différentes générations. Le français, l’italien, l’anglais et le grec ont également contribué au vocabulaire turc. Les deux réformes (de l’alphabet et du vocabulaire) ont permis de forger cette nouvelle identité de la Turquie plus occidentale, et de rompre avec le passé ottoman et islamique du pays.

La tradition folklorique dans la langue turque est très riche. Un de ses personnages mythiques est sans doute Nasreddin, un philosophe amusant, stupide pour certains, mais réellement sage, aux nombreuses blagues et histoires, qui joue des tours à ses voisins.

L’usage intensif d’affixes en turc peut donner lieu à de longs mots. On dit souvent, en plaisantant, que le plus long mot en turc est Çekoslovakyalılaştıramadıklarımızdanmışsınız, qui signifie « on dit de toi que tu es un de ceux que nous n’avons pas réussi à rendre Tchécoslovaque ».

Business Language Services Ltd (BLS) s’est spécialisé dans la traduction en turc (que ce soit du turc vers l’anglais ou inversement). Nous bénéficions d’un vaste réseau de traducteurs turcs très expérimentés, hautement qualifiés et professionnels, qui ne travaillent que dans leur langue maternelle. En outre, toutes nos traductions sont révisées par un deuxième linguiste indépendant. Nous disposons également d’un vaste réseau d’interprètes, sélectionnés pour leur expertise, leurs connaissances de spécialisation, leur convivialité et leur fiabilité professionnelle. BLS travaille aussi avec certains des meilleurs professeurs de langue turque et fournit des cours sur mesure adaptés à vos besoins précis.

Some of our Customers

 
 

Customer Feedback


, The Cottages, Jones Court, Womanby Street, Cardiff, South Glamorgan, CF10 1BR

Registered in England and Wales No: 2861501

VAT No: 615891128

Managed by Digital Marketing Agency The DM Lab